Les travaux viennent de débuter pour la digue du Labourat rive droite ! 
Prévus jusqu’à fin décembre 2018, ils concernent la réhabilitation de 200 ml afin d’assurer la continuité avec le digue de Pont-Hubert.

Il est également prévu la réalisation d’une piste en crête, sur 910 ml, afin de permettre l’entretien et la surveillance de la digue, et qui offrira un cheminement de promenade, entre le pont Schuman et le pont de la rue des Tirverts. Ce cheminement s’inscrit dans le schéma de liaison douce de l’Ozeraie de Point Sainte-Marie.

Le contexte

Suite au diagnostic de sûreté des digues réalisé en 2011, et ayant révélé un état de grande vétusté d’une majeure partie des digues de l’Agglomération troyenne, TCM s’est engagé dans un important programme de réhabilitation des digues, afin de répondre aux enjeux de sécurité des personnes et des biens.

A ce jour, 5 kilomètres de digues ont été réhabilitées entre 2013 et 2015 (digues du Labourat rive gauche, Foicy, Pont-Hubert, et des mesures compensatoires hydrauliques associées).

La crue de début 2018 a montré l’efficacité des travaux déjà réalisés.

De nouvelles études ont été remises fin 2017 pour les digues de Fouchy et du Labourat rive droite amont.

Concernant la digue de Fouchy, l’enquête publique réglementaire a eu lieu de mi-juin à mi-juillet 2018. Les travaux sont prévus en 2019. Le coût prévisionnel de cette réhabilitation est de 11.8 M€ HT (travaux et études).

Le coût

Le coût prévisionnel de la réhabilitation de la digue du Labourat rive droite est de 529 00 € HT (travaux et études).

Partenaires financiers

Les travaux de réhabilitation de la digue du Labourat rive droite sont cofinancés par l’Union européenne avec le Fonds Européen de Développement Régional